Nouvelle adresse mail

Mettez à jour nos informations

contact@adasasbl.be

Nouvelle adresse mail

Témoignages de mamans – article 60

Témoignages de mamans mises au travail via l'article 60   «Travailler comme "Article 60"»...? Ce terme renvoie à l’Article 60 §7 de la loi organique...

Probleem met het OCMW van Anderlecht? Heeft hulp nodig?

SOS OCMW     HEEFT U PROBLEMEN MET HET OCMW?Om er een afspraak te maken? Omdat u niet wordt uitbetaald?Omdat u geen medische kaart...

Problème avec le CPAS d’Anderlecht, besoin d’aide?

SOS CPAS     Vous avez des problèmes avec le CPAS? Pour avoir un rendez-vous? Parce que vous n’êtes pas payé? Parce que vous ne recevez...

Fiche info : Ai-je droit au taux chef de famille ou à l’ASE si je paie une pension alimentaire ?

 Ai-je droit au taux chef de famille ou à un complément au RI (ou à l’ASE) si je paie une pension alimentaire ?Il faut distinguer le cas où vous...

Témoignage de Louise

 J’AI DE LA CHANCE, ALORS POURQUOI SUIS-JE TELLEMENT EN COLÈRE? ET POURTANT, J’AI UN GOÛT AMER DANS LA BOUCHE J’ai de la chance. J’ai pu faire les...

Fiche info : les 6 conditions à remplir pour avoir droit au Revenu d’Intégration

Quelles conditions dois-je remplir pour avoir droit au RI ? Elles sont au nombre de six. Il n’est pas possible -dans le cadre de cette fiche «info»-...

test

Nos actions vers les CPASLa PI est-elle payée par le CPAS en début de RI ? facebooktwitter225 rue du Progès 1030 Bruxelles+32 (0)489 75 76...

Témoignage d’Angèle et Elio

Ou comment la lutte contre la fraude sociale amène à l'acharnement, à la négation des droits élémentaires Leur histoire illustre à quel point la...

Fiche info : Puis-je demander de changer d’assistant.e social.e?

 Puis-je changer d’assistant.e social.e ? Vous êtes nombreux à nous poser la question. Les CPAS sont le plus souvent réticents, sinon complètement...

Courrier envoyé au CPAS de La Louvière le 23/04/2020

 La Louvière le 23 avril 2020A l’attention de Mesdames, Messieurs les Bourgmestres et Président-e-s des CPAS et de la CUC Concerne : la protection...

Qui sommes-nous ?

L’association de Défense des Allocataires Sociaux (l’aDAS) a pour objectif la défense des usagers des CPAS –que ceux-ci soient belges ou étrangers, avec ou sans-papiers.

Nos activités reposent sur trois axes :

1. Des défenses individuelles

Les usagers sont isolés, sans défense. Ils sont mal informés de leurs droits. Ils sont seuls face à une institution dont les pratiques sont trop souvent injustes, arbitraires voire illégales. C’est pourquoi nous aidons les allocataires sociaux à se défendre. Ces défenses individuelles prennent différentes formes : elles vont de la simple information sur les lois et les droits… à un accompagnement dans les démarches vis-à-vis du CPAS (courrier au CPAS, rendez-vous avec l’assistant[e] social[e], audition par le Conseil de l’Action sociale, soutien dans l’introduction de recours juridiques contre les décisions du CPAS…)

Le guide de l’accompagnement :

est destiné avant tout aux personnes, militants, associations, travailleurs sociaux ou bénévoles, qui sont amenés à informer, accompagner et défendre des personnes dans leurs démarches au CPAS.

Le guide du recours :

Si vous n’êtes pas d’accord avec une décision prise par le CPAS en matière de revenu d’intégration sociale ou de toute autre aide sociale, vous pouvez introduire un recours en justice.

Nous constatons au quotidien qu’ouvrir ou maintenir le droit au revenu d’intégration sociale devient un parcours ducombattant pour les usagers, particulièrement dans certains CPAS des grandes villes et à Bruxelles.

Réponses pour vous aider...

FAQ - Questions fréquemment posées

Vous avez une question ? Nous avons la réponse.

L’aDAS à votre service.

Octroi du revenu d'intégration social.

La loi DIS (Droit à l'intégration sociale) de 2002 a instauré ce qu'on appelle « le droit d'être entendu par le Conseil ».

Ce droit concerne les matières suivantes :

• octroi, refus ou révision du RI, du PIIS, et d'une mise à l'emploi
• l'imposition d'une sanction (par exemple dans le cadre d'un PIIS)
• la récupération de certaines sommes auprès de l'intéressé (par exemple si le CPAS considère que le bénéficiaire a perçu trop, que ce soit à cause d'une erreur du CPAS ou d'une « faute » du bénéficiaire)

Le droit d'être entendu existe, selon la loi, avant que ne soit prise une décision dans les matières concernées.

Dans les faits, surtout dans les gros CPAS qui traitent chaque mois des dizaines et centaines de dossiers, le droit d'être entendu peut être accordé après que la décision soit prise si le bénéficiaire la conteste.

Le droit d'être entendu ne s'applique pas aux autres matières que celles prévues par la loi. Toutefois, certains CPAS acceptent que la personne soit entendue dans d'autres matières telles que : ASE (Aide sociale équivalente, voir lexique), aide à la santé, prime d'installation, adresse de référence... Il faut donc toujours « tenter sa chance », même dans les cas où le droit d'être entendu n'est pas prévu par la loi.

Tout CPAS est tenu par la loi d'informer les demandeurs du droit d'être entendu par écrit et dans des termes compréhensibles. Cette obligation n'est très souvent pas respectée.

La procédure pour demander à être entendu varie d'un CPAS à l'autre. Chaque personne doit donc demander comment elle doit procéder.

Lors de l'audition, le demandeur a le droit d'être accompagné par la personne de son choix (ami, personne de la famille, connaissance, avocat...).

Il a aussi le droit d'être représenté par la personne de son choix. C'est-à-dire qu'il peut ne pas être présent mais être défendu par la personne de son choix.
Dans la mesure du possible, nous conseillons que la personne soit présente à l'audition.

Références légales :
Circulaire générale DIS Point 4.1.4 Droit d'être entendu
https://www.mi-is.be/fr/reglementations/circulaire-generale-concernant-la-loi-du-26-mai-2002-concernant-le-droit

Article 18 et Article 20 de la loi DIS
Article 7 de l'AR

Octroi du revenu d'intégration social.

Description de l'échantillon d'accordéon

Accordion Sample Description

Accordion Sample Description

La loi DIS (Droit à l'intégration sociale) de 2002 a instauré ce qu'on appelle « le droit d'être entendu par le Conseil ».

Ce droit concerne les matières suivantes :

• octroi, refus ou révision du RI, du PIIS, et d'une mise à l'emploi
• l'imposition d'une sanction (par exemple dans le cadre d'un PIIS)
• la récupération de certaines sommes auprès de l'intéressé (par exemple si le CPAS considère que le bénéficiaire a perçu trop, que ce soit à cause d'une erreur du CPAS ou d'une « faute » du bénéficiaire)

Le droit d'être entendu existe, selon la loi, avant que ne soit prise une décision dans les matières concernées.

Dans les faits, surtout dans les gros CPAS qui traitent chaque mois des dizaines et centaines de dossiers, le droit d'être entendu peut être accordé après que la décision soit prise si le bénéficiaire la conteste.

Le droit d'être entendu ne s'applique pas aux autres matières que celles prévues par la loi. Toutefois, certains CPAS acceptent que la personne soit entendue dans d'autres matières telles que : ASE (Aide sociale équivalente, voir lexique), aide à la santé, prime d'installation, adresse de référence... Il faut donc toujours « tenter sa chance », même dans les cas où le droit d'être entendu n'est pas prévu par la loi.

Tout CPAS est tenu par la loi d'informer les demandeurs du droit d'être entendu par écrit et dans des termes compréhensibles. Cette obligation n'est très souvent pas respectée.

La procédure pour demander à être entendu varie d'un CPAS à l'autre. Chaque personne doit donc demander comment elle doit procéder.

Lors de l'audition, le demandeur a le droit d'être accompagné par la personne de son choix (ami, personne de la famille, connaissance, avocat...).

Il a aussi le droit d'être représenté par la personne de son choix. C'est-à-dire qu'il peut ne pas être présent mais être défendu par la personne de son choix.
Dans la mesure du possible, nous conseillons que la personne soit présente à l'audition.

Références légales :
Circulaire générale DIS Point 4.1.4 Droit d'être entendu
https://www.mi-is.be/fr/reglementations/circulaire-generale-concernant-la-loi-du-26-mai-2002-concernant-le-droit

Article 18 et Article 20 de la loi DIS
Article 7 de l'AR

Accordion Sample Descriptiontest tets test 

Pour continuer à développer nos activités nous avons besoin de moyens.

Comment nous soutenir?

Nos dernières Parutions

Témoignage de Louise

 J’AI DE LA CHANCE, ALORS POURQUOI SUIS-JE TELLEMENT EN COLÈRE? ET POURTANT, J’AI UN GOÛT AMER DANS LA BOUCHE J’ai de la chance. J’ai pu faire les études que je voulais en bénéficiant...

lire plus

Témoignage d’Angèle et Elio

Ou comment la lutte contre la fraude sociale amène à l'acharnement, à la négation des droits élémentaires Leur histoire illustre à quel point la « lutte contre la fraude sociale »...

lire plus

Témoignage de Louise

 J’AI DE LA CHANCE, ALORS POURQUOI SUIS-JE TELLEMENT EN COLÈRE? ET POURTANT, J’AI UN GOÛT AMER DANS LA BOUCHE J’ai de la chance. J’ai pu faire les études que je voulais en bénéficiant...

Témoignage d’Angèle et Elio

Ou comment la lutte contre la fraude sociale amène à l'acharnement, à la négation des droits élémentaires Leur histoire illustre à quel point la « lutte contre la fraude sociale »...

Témoignage de Marianne

 Pourquoi pas tant qu'on y est... Marianne a quatre enfants. Elle a un copain avec qui elle ne vit pas. Question délicate de constituer une famille recomposée avec un homme qui n'est...

Témoignage d’Hélène

 Le système entier essaie de décourager les gens de compter sur le CPAS Bonjour, je m'appelle Hélène, et j'ai eu le plaisir de parler avec des membres de votre association qui...

Témoignage de Nènette

 Où est ma dignité, où est mon indépendance? Aucune aide des services sociaux, ni de la commune Dans mon parcours un des moments les plus difficiles ça a été quand ma maison a été...

Témoignage de Bernadette Shaeck

 TROIS COURRIERS PRETS A ENVOYER DANS UN CPAS ! UN PARCOURS DU COMBATTANT, ENCORE UN POUR Y PARVENIR ! Impossible (et inutile) de compter le nombre d'heures (plutôt en dizaines qu'en...

Témoignage de Madame P

 Les visites domiciliaires, c'est sans prévenir et n'importe quand ! Je m’appelle madame P. et je suis en revenu d'intégration. Ce 8 février 2017, à 8 heures le matin, j’ai reçu la...

Témoignage de Jeanne

C’EST LE CPAS QUI TRICHAIT AVEC LA LOI, PAS MOI ! Ma fille a aujourd’hui 16 ans. Tout a commencé il y a trois ans, en 2015. A cette époque, ayant perdu mon droit aux allocations de...

Témoignage d’une mère…

 A elle seule elle doit remplacer l'ONEM, le FOREM et le CPAS ! Dans un premier temps, F est exclu des allocations de chômage d’insertion parce que celles-ci sont limitées dans le...

La Cour constitutionnelle annule la loi Borsus sur le Service Communautaire

 La Cour constitutionnelle annule la loi Borsus sur le Service Communautaire dans les CPAS ! La Cour : " Les activités pouvant faire l’objet d’un service communautaire qui doivent...

Contactez-nous

Contact

8 + 7 =

Contact

+32 (0)489 75 76 02

Siège Social

225/1 rue du Progrès
1030 Bruxelles

Facebook
RSS
Follow by Email

Désolés pour toute cette poussière !

Nous sommes conscients que la refonte de notre site
prend un peu de temps, mais patience, patience !

Nous serons bientôt de retour.

ATTENTION
NOUVELLE ADRESSE MAIL
contact@adasasbl.be

En attendant, rendez-vous sur Facebook.